Thème thérapie : vengeance de l’homme éconduit …

« Le contraire de l’amour n’est pas la haine mais l’indifférence”

Elie Wiesel

Dans ce film, trois histoires « parallèles », qui n’en sont qu’une seule. A vous de démêler les fils ! (mais ce n’est pas trop compliqué dans celui-là ;-).

Avec « nocturnal animals », Jake Gyllenhaal nous replonge un peu dans l’univers d’un autre film dans lequel il a joué « Enemy », et qui traite des relations hommes-femmes.

Les filles, faites attention quand un homme que vous avez plaqué revient vers vous un jour, en général (c’est du vécu à plusieurs reprises en plus 😉), c’est peut-être pour vous « rendre la monnaie de votre pièce », même si la blessure de l’égo remonte à cinq-dix ou vingt ans !

L’histoire

Susan, fille de la bonne société de Los Angeles, a fait le choix d’une vie selon les souhaits de ses parents et sa condition initiale : elle travaille dans une galerie, elle est mariée sans enfants à un homme qui la trompe. En bref, elle n’est pas particulièrement heureuse. Un jour, son ex-mari, Edward, dont elle fût follement amoureuse, lui envoie un roman qu’il a écrit, et lui propose de la revoir. C’est la seconde histoire, plutôt de style thriller. La troisième sera le récit de leur histoire d’amour initiale, point de départ des trois histoires.

La fin du film, assez brutale, fait penser également à la fin du film « Enemy » : on a mille questions, on se demande si l’on a bien compris (> voir une explication sur : https://oblikon.net/analyses/nocturnal-animals-explications-et-analyse-de-la-fin-du-film/2/).

Photo de Anete Lusina sur Pexels.com

Eviter de re-sortir avec un homme que l’on a éconduit. Il est fort possible qu’il se venge des années plus tard…”

AJ

  1. Hi, this is a comment. To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in…

saori226

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *