… d’Audrey. J!

J’ai appris pas mal de choses de la vie dans les livres, ou en regardant des films, au travers des histoires de vie des personnages. Et je me suis dit que j’aurais pu avancer tellement plus vite dans la vie, dans ma construction, si je les avais lus-vus avant.

L’humanité a tant d’expérience, qu’il est dommage de ne pas profiter de celles des autres, ne trouvez-vous pas? Dans le livre “Le papillon des étoiles”, Bernard Werber sous-entend que l’humanité refait souvent les mêmes erreurs, notamment parce qu’elle oublie son passé. Elle est faite de milliers de passés, il serait dommage de s’en priver … :-).

J’aime les livres, les films et la psychologie. La relation entre les trois, allez-vous me demander? Et bien les trois racontent des histoires. Chacun a son histoire, et chaque livre ou film est le produit de l’histoire d’un homme ou d’une femme, qui s’est inspiré de sa vie, ou peut être de celles des autres, pour écrire son oeuvre. Andersen et Barry ont écrit de belles histoires (La petite sirène, Peter Pan). Il est aussi intéressant d’analyser la psychologie de ces auteurs, pour peut-être expliquer ce qui les a conduit à leurs oeuvres.

De nombreux êtres humains, et non des moindres, au fil des siècles et des générations, nous ont fait part de leurs écrits, leurs histoires de vie, ou de leurs récits de fiction. Ces hommes et ces femmes ont partagé leurs expériences, ou celles de leurs personnages, leur psychologie. Imaginez-vous le temps gagné dans nos vies si l’on prenait pleinement la mesure de ce qu’implique la connaissance de ces expériences ? Peut-être que lire un livre qui a trait à une expérience de vie qui ressemble à la nôtre pourrait nous éviter de faire les mêmes erreurs que nos héros ou héroïnes, car l’être humain ne reste t-il pas sensiblement le même à travers les temps?

Par ailleurs, on sait aussi que dans le cadre d’une thérapie, l’hypnose peut être l’un des outils auquel on a recours. Le point commun que j’ai trouvé avec les deux premières passions que je vous ai citées plus haut, c’est le fait qu’il faut dans ce cadre là aussi, avoir la compétence de savoir raconter des histoires.

Je n’ai pas creusé ces trois centres d’intérêts davantage l’un que l’autre, juste constaté leurs points communs, et le temps que je passais dans ma vie au moins sur les deux premiers. Je suis aussi fan de cinéma, autant d’histoires et de vies fictives tirées de livres elles-aussi.

Ce que je sais dans tous les cas, c’est que ces trois disciplines m’ont beaucoup aidées dans ma vie. Les livres, à me cacher dans d’autres vies lorsque j’étais petite, à me protéger des adultes peut-être. La faculté de me poser des questions, de me remettre sans-arrêt en question, à remettre le monde en question, m’ont fait m’intéresser à la psychologie, la psychanalyse.

En rédigeant ce blog, je rends grâce à ces livres et ces films, qui m’ont fait réfléchir, et qui me semblaient porteurs de messages. Je repense à ces citations de petites ou de grands auteurs, à ces films, en français ou en anglais, où l’on découvre des vies similaires ou différentes à la nôtre, et les solutions qui y ont été apportées, parfois un peu, parfois beaucoup. Je les ai découverts par hasard, au fil de flâneries dans des librairies, de petits messages agrafés par des libraires sur des livres exposés, chez des bouquinistes parisiens (j’aime beaucoup Paris et Londres!). Je pense aussi à ces ateliers d’écritures auxquels j’ai pu assister, où l’on se découvre un peu aussi devant l’autre.

J’ai fait de belles découvertes, je continue d’en faire encore, et je me suis dit qu’il serait dommage de ne pas les partager, ou de débattre autour de ces thèmes qui sont chers à notre coeur, et propres à chacun d’entre nous.

ajouter une autre page.